22ans, 2enfants et 5 mois après.

Lac du Crès

5 mois . On a passé un cap. De ceux que l’on ne peut planifier.

Ces premiers mois ont étés éprouvants, physiquement et moralement. Surtout moralement.

Un bébé qui pleure, plus que ce à quoi nous étions habitués.
Un bébé qui a besoin d’être porté, encore plus que ce à quoi nous étions habitués.
Un bébé qui ne veut que maman, beaucoup plus que ce à quoi nous étions habitués: Une petite fille qui veut exclusivement sa maman !

Alors j’ai câliné, j’ai porté, j’ai marché, j’ai allaité, j’ai aimé.
J’ai Câliné/porté/allaité/aimé en marchant. J’ai pleuré toujours en marchant.
J’ai aussi joué, ri, lu, câliné, nourri, bisouté ma grande, ma première. Enfin j’ai essayé…

Je me suis sentie seule sans JAMAIS jamais l’être vraiment.
Je me suis sentie tiraillée, déboussolée et déboussolée face à ce tiraillement.
L’impression lancinante de tout faire à moitié, de ne pas réussir à faire quoi que ce soit à 100% ni avec l’une ni avec l’autre.

JE ME SUIS SENTIE NULLE.
J’ai eu peur. La fatigue et la culpabilité m’ont fait perdre ma bienveillance. J’ai mal parlé. J’ai crié. J’ai crié beaucoup trop, à mon goût et celui de ma petite famille. Alors ma culpabilité à doublée et j’ai encore pleuré.

Les jours, les semaines puis les mois sont passés. Mes difficultés des tous premiers mois ce sont tassées. Aujourd’hui, les journées sont paisibles, rythmées, pleines de sourires et de jeux. Non tout n’est pas parfait, ça n’existe pas et heureusement car c’est grâce à cela que l’on apprend.

Je n’ai pas eu un bébé « difficile », juste une petite fille qui a besoin de beaucoup de contacts, de calme et de sérénité. J’ai manqué des 2 derniers.
J’ai le sentiment que beaucoup de choses se sont jouées en moi. Mes filles et mon compagnon ont étés pris au milieu de tout ça.
Ils en ont pâtis.
J’en ai souffert.
Mais j’ai surtout appris. Appris sur mes filles, sur mon couple.
Appris sur moi-même.

Aujourd’hui je suis prête à aller de l’avant.

2 réponses sur « 22ans, 2enfants et 5 mois après. »

  1. Je compatis,ma petite est comme ça depuis sa naissance, dans le besoin extrême, j’ai crié et pleuré aussi, me sentant démunie de ne pas répondre correctement a ses pleures :/ et pourtant j’en ai qu’une et vu ce que nous avons vécu avec elle je me dis que le prochain sera sûrement (je l’espère on peut pas faire plus puissant dans le besoin lol) une partie de plaisir mais si aujourd’hui tu as su torganiser et retrouver un semblant de paix TNT mieux 🙂 mais n’oublie pas tu es une personne avant d’être femme et maman ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s